• Accipitridae

    135 photos

    Phénotype – Rapaces diurnes
    La plupart des rapaces diurnes, exceptés les faucons qui appartiennent à la famille des Falconidés.

    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d'œil.

  • Acrocephalidae

    20 photos

    Phénotype – Insectivores furtifs (rousserolles, phragmites, hypolaïs...)
    Petits insectivores souvent difficiles à voir et à identifier, généralement plus fins ou moins contrastés que les mésanges. Assez strictement insectivores, leur bec est long et fin.

    Long bec fin. Paraissent élancés, mais corps massif et taille relativement importante.Front fuyant, mais présence de plumes souvent ébouriffées au niveau de la calotte, d’où aspect « pointu » ou « bombé » au sommet du crâne. Pas de rectrices externes blanches.

  • Aegithalidae

    10 photos

    Phénotype – Petites boules acrobatiques (Mésange à longue queue)
    Petits passereaux rondelets avec la tête proche du corps, d’où silhouette massive et ramassée. Petits becs assez fins – parfois légèrement coniques, mais alors toujours plus petit que celui des granivores – qui n’arrêtent pas de bouger dans les branchages. Insectivores, mais végétarien en hiver.

    Les Aegithalidés ont une longue queue et un plumage caractéristique.

  • Alaudidae

    26 photos

    Phénotype – Passereaux opportunistes (alouettes)
    La poitrine de ces oiseaux est plus massive que celle des insectivores et des granivores. La queue est plus large et leurs ailes sont plus longues et plus larges également. Bec gén. long, d’assez épais à étroit, et souvent légèrement arqué.

    Couleur terre, presque toujours striées. Bec qui peut être court, queue gén. assez courte. Au sol, se déplacent en marchant.

  • Alcedinidae

    24 photos

    Phénotype – Cavicoles multicolores (martins-pêcheurs)

    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil.

    Bords des eaux poissonneuses, même salées. Bec en forme de harpon, queue courte, vol rapide.

  • Alcidae

    40 photos

    Phénotype – Pélagiques (pingouins et alliés)
    Oiseaux qui utilisent les vents et vagues pour se déplacer rapidement en mer. Ne se posent quasiment jamais ailleurs que sur la mer.

    Ailes étroites et courtes qui volent à vive allure, sur une trajectoire directe.
    En vol et posé, rappellent plutôt les nageurs (grèbes, Anatidés).

  • Anatidae

    240 photos

    Phénotype – Nageurs (canards, oies, cygnes...)
    Oiseaux qui nagent, barbotent dans l’eau ou plongent en s’immergeant totalement. Risque de confusion avec certains Rallidés (foulques, gallinules) ou avec des oiseaux pélagiques posés sur l’eau.

    Corps massif, queue courte, bec large et cou relativement épais.
    Confusion possible entre les piscivores et les grèbes (Podicipédidés).

  • Apodidae

    5 photos

    Phénotype – Aériens (martinets)

    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil, mais confusion possible entre les hirondelles et les martinets.

    Longues ailes fines en forme de faucille, battements rigides. Ne se perchent pas.

  • Ardeidae

    86 photos

    Phénotype – Grands échassiers (hérons, aigrettes et alliés)
    Oiseaux grands ou très grands, avec des pattes longues, bec long, qui marchent au sol, sur les berges ou dans l’eau. Attention à la confusion possible avec des limicoles.

    = Cigognes, mais taille plus réduite, bec plus court, cou plus long, corps moins massif.
    En vol, cou replié en « S ».

  • Bombycillidae

    8 photos

    Phénotype – Passereaux opportunistes (Jaseur boréal)
    La poitrine de ces oiseaux est plus massive que celle des insectivores et des granivores. La queue est plus large et leurs ailes sont plus longues et plus larges également. Bec gén. long, d’assez épais à étroit, et souvent légèrement arqué.

    Forme de la tête, contraste multicolore des ailes.

  • Calcariidae

    17 photos

    Phénotype – Granivores (Bruant lapon & Bruant des neiges)
    Passereaux moyens ou petits avec un bec conique.

    = Embérizidés, mais très longues ailes (projections primaires).

  • Certhiidae

    6 photos

    Phénotype – Passereaux grimpeurs (grimpereaux)
    À l’instar des pics, ces passereaux grimpent sur les troncs et les branches.

    Fins (corps et tête), queue assez longue sur laquelle ils s’appuient.
    Plumage cryptique.

  • Charadriidae

    52 photos

    Phénotype – Limicoles (gravelots, vanneaux)
    Petits échassiers qui généralement courent sur le bord de l’eau.

    = Scolopacidés, mais bec court, mesurant environ la moitié de la longueur de la tête et un œil noir. Pattes moyennes à longues. Mouvements saccadés.

  • Ciconiidae

    17 photos

    Phénotype – Grands échassiers (cigognes)
    Oiseaux grands ou très grands, avec des pattes longues, bec long, qui marchent au sol, sur les berges ou dans l’eau. Attention à la confusion possible avec des limicoles.

    Taille énorme, plumage noir et blanc, très longues pattes et long bec.
    En vol, silhouette très rigide, cou tendu, vol à voile, peu de battement d’ailes.

  • Cinclidae

    11 photos

    Phénotype – Insectivores terrestres/percheurs (cincles)
    Passereaux plutôt petits, au bec long et assez fin, qui passent beaucoup de temps soit perchés sur une branche, un fil, un toit, soit au sol. Ils peuvent rester longtemps sans bouger, bien en vue. Ils se nourrissent le plus souvent au sol ou bien attrapent des insectes en vol. On les voit rarement chercher de la nourriture dans les feuillages comme ceux du groupe des insectivores furtifs.

    Massifs, queue très courte et habitat aquatique.

  • Cisticolidae

    2 photos

    Phénotype – Insectivores furtifs (cisticoles)
    Petits insectivores souvent difficiles à voir et à identifier, généralement plus fins ou moins contrastés que les mésanges. Assez strictement insectivores, leur bec est long et fin.

    Ailes très courtes, taille réduite, plumage brun chaud toujours rayé.

  • Columbidae

    13 photos

    Phénotype – Pigeons

    Oiseaux bien connus normalement identifiés au premier coup d’œil.

    = Coucous et faucons, mais corps très élancé, la poitrine large, les ailes assez longues et surtout très étroites et effilées. Très longue queue étalée.

  • Coraciidae

    2 photos

    Phénotype – Cavicoles multicolores (Rollier d'Europe)

    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil.

    Sud de la France. Taille d’un Choucas des tours, longues ailes, plumage bleu et roux unique en son genre.

  • Corvidae

    45 photos

    Phénotype – Corvidés (corbeaux et alliés)
    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil, mais confusion possible de loin pour les grandes espèces avec des rapaces diurnes.

    Bec épais, assez droit, corps assez massif, ailes courtes à moyennement longues, mais toujours assez larges. Certains sont très colorés (les geais par exemple).

  • Cuculidae

    17 photos

    Phénotype – Coucous

    Posés, ces oiseaux peuvent être confondus avec des Columbidés et, en vol, avec des faucons ou des éperviers, mais queue très longue à la forme si particulière, ailes très étroites et pointues.

  • Emberizidae

    17 photos

    Phénotype – Granivores (bruants)
    Passereaux moyens ou petits avec un bec conique.

    Longue queue échancrée, ailes assez courtes, bec plutôt petit paraissant légèrement tronqué.

  • Falconidae

    45 photos

    Phénotype – Rapaces diurnes (faucons)
    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil.

    Oiseaux vifs, aile primaire pointue et effilée, bien plus longue que l’aile secondaire. Queue étroite aux bords souvent parallèles, et sa longueur ≥ à la largeur de l’aile. Œil noir, front assez haut.

  • Fringillidae

    150 photos

    Phénotype – Granivores (Pinsons et alliés)
    Passereaux moyens ou petits avec un bec conique.

    Queue assez courte et échancrée, bec très conique, souvent épais et bien triangulaire, pointu (sauf becs-croisés).

  • Gaviidae

    4 photos

    Phénotype – Nageurs (plongeons)
    Oiseaux qui nagent, barbotent dans l’eau ou plongent en s’immergeant totalement. Risque de confusion avec certains Rallidés (foulques, gallinules) ou avec des oiseaux pélagiques posés sur l’eau.

    Bien plus grands et massifs que les grèbes, mais bec assez semblable bien que plus fort. Tête lisse, arrondie ou avec une « bosse », pas de tête huppée ou ébouriffée.
    = Cormorans, mais ceux-ci ont une tête ébouriffée, un bec crochu, un plumage toujours foncé, une silhouette plus lourde, moins élégante.

  • Gruidae

    23 photos

    Phénotype – Grands échassiers (grues)
    Oiseaux grands ou très grands, avec des pattes longues, bec long, qui marchent au sol, sur les berges ou dans l’eau. Attention à la confusion possible avec des limicoles.

    Très sociables et bruyantes.
    = Cigognes, mais plumage moins contrasté, bec nettement plus court. Utilisent gén. le vol battu, rarement le vol à voile.
    = Ardéidés, mais aspect massif de l’arrière de l’oiseau (longues rémiges tertiaires), bec plus court, cou tendu.

  • Haematopodidae

    11 photos

    Phénotype – Limicoles (huîtriers)
    Petits échassiers qui généralement courent sur le bord de l’eau.

    Gros limicoles noirs et blancs avec un long bec rouge et pattes épaisses, gén. rouges ou rougeâtres.

  • Hirundinidae

    16 photos

    Phénotype – Aériens (hirondelles)

    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil, mais confusion possible entre les hirondelles et les martinets.

    Ailes longues et pointues, larges à la base. Battements papillonnants, moins rigides. Se perchent.

  • Laniidae

    46 photos

    Phénotype – Passereaux carnivores (pies-grièches)
    Passereaux prédateurs qui se nourrissent de (gros) vertébrés.

    Passereaux « rapaces ». Grosse tête arrondie, bec crochu, corps allongé, queue très longue.
    Vol onduleux et lourd rappelant des grives ou des Picidés.

  • Laridae

    57 photos

    Phénotype – Laridés (mouettes, goélands, sternes, guifettes)
    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil, mais risque de confusion avec les pélagiques.

    Mouettes & goélands
    Confusion possible avec les rapaces, notamment le Balbuzard pêcheur. Pattes longues, bec court, grosse tête. Excellents voiliers, assez massifs.

    Sternes & guifettes (anciennement classées dans la famille des Sternidés)
    Plus sveltes que les mouettes et goélands, ailes plus étroites, plus coudées et pointues. Pattes courtes, front plat dans le prolongement du bec étroit, assez long et pointu.
    Vol gracieux et léger.
    Silhouette de plongeur, sauf guifettes qui ne plongent pas, donc tête plus arrondie et similitude avec les mouettes.

  • Megaluridae

    4 photos

    Phénotype – Insectivores furtifs (locustelles)
    Petits insectivores souvent difficiles à voir et à identifier, généralement plus fins ou moins contrastés que les mésanges. Assez strictement insectivores, leur bec est long et fin.

    Ventrus, queue large et étagée typique aux sous-caudales extrêmement longue.

  • Meropidae

    48 photos

    Phénotype – Cavicoles multicolores (guêpiers)

    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil.

    Chasseurs d’insectes aériens.
    Vol d’hirondelle, ailes triangulaires, longue queue, plumage bariolé de vert et jaune.

  • Motacillidae

    62 photos

    Phénotype – Insectivores terrestres/percheurs (pipits, bergeronnettes)
    Passereaux plutôt petits, au bec long et assez fin, qui passent beaucoup de temps soit perchés sur une branche, un fil, un toit, soit au sol. Ils peuvent rester longtemps sans bouger, bien en vue. Ils se nourrissent le plus souvent au sol ou bien attrapent des insectes en vol. On les voit rarement chercher de la nourriture dans les feuillages comme ceux du groupe des insectivores furtifs.

    Corps fin, bec pointu, longues ailes, longue queue et longues pattes. Allure svelte. Rémiges tertiaires particulièrement longues qui recouvrent les primaires, contrairement aux Muscicapidés.

  • Muscicapidae

    107 photos

    Phénotype – Insectivores terrestres/percheurs (gobemouches, rossignols, rougegorges, rougequeues, tariers, traquets…)
    Passereaux plutôt petits, au bec long et assez fin, qui passent beaucoup de temps soit perchés sur une branche, un fil, un toit, soit au sol. Ils peuvent rester longtemps sans bouger, bien en vue. Ils se nourrissent le plus souvent au sol ou bien attrapent des insectes en vol. On les voit rarement chercher de la nourriture dans les feuillages comme ceux du groupe des insectivores furtifs.

    Gén. posés sur une branche ou un fil, à l'affût des insectes qui seront capturés en vol. Se nourrissent aussi au sol en sautillant de manière saccadée. Certains genres sont composés d’oiseaux rondelets et ventrus alors que d’autres peuvent être longs, fins et élégants. Primaires toujours visibles, contrairement aux Motacillidés.

  • Oriolidae

    2 photos

    Phénotype – Passereaux opportunistes (Loriot d’Europe)
    La poitrine de ces oiseaux est plus massive que celle des insectivores et des granivores. La queue est plus large et leurs ailes sont plus longues et plus larges également. Bec gén. long, d’assez épais à étroit, et souvent légèrement arqué.

    Jaune et noir.

  • Pandionidae

    34 photos

    Phénotype – Rapaces diurnes (Balbuzard pêcheur)

    Silhouette en « M » étiré avec ailes très longues, étroites. Queue courte (½ largeur de l’aile à la base). Plumage toujours noir ou brun foncé et blanc.

  • Panuridae

    8 photos

    Phénotype – Petites boules acrobatiques (Panure à moustache)
    Petits passereaux rondelets avec la tête proche du corps, d’où silhouette massive et ramassée. Petits becs assez fins – parfois légèrement coniques, mais alors toujours plus petit que celui des granivores – qui n’arrêtent pas de bouger dans les branchages. Insectivores, mais végétarien en hiver.

    Longue queue et plumage caractéristique.

  • Paridae

    38 photos

    Phénotype – Petites boules acrobatiques (mésanges)
    Petits passereaux rondelets avec la tête proche du corps, d’où silhouette massive et ramassée. Petits becs assez fins – parfois légèrement coniques, mais alors toujours plus petit que celui des granivores – qui n’arrêtent pas de bouger dans les branchages. Insectivores, mais végétarien en hiver.

    Attention à ne pas les confondre avec des « insectivores furtifs ».

  • Passeridae

    27 photos

    Phénotype – Granivores (moineaux, niverolles)
    Passereaux moyens ou petits avec un bec conique.

    Longs et massifs, aspect lourd, queue plutôt rectangulaire, bec massif.

  • Pelecanidae

    3 photos

  • Phalacrocoracidae

    10 photos

    Phénotype – Nageurs (cormorans)
    Oiseaux qui nagent, barbotent dans l’eau ou plongent en s’immergeant totalement. Risque de confusion avec certains Rallidés (foulques, gallinules) ou avec des oiseaux pélagiques posés sur l’eau.

    Corps, cou et queue allongés ; bec fort, comprimé latéralement et crochu ; pattes courtes et fortes.
    Au repos, cou replié en « S », mais tendu en vol (attitude d’oie, mais alors queue plus longue). Ailes longues, assez larges à l’aisselle et pointues.
    Vol énergique, soutenu, rigide, souvent en formation.

  • Phasianidae

    13 photos

    Phénotype – Gallinacés (perdrix, tétras, lagopèdes, cailles, gélinottes, faisans...)
    Oiseaux rondelets, parfois gros, qui courent au sol, ou volent très rapidement de manière rigide avec de courtes ailes. Attention aux oiseaux introduits par l’homme.

    Confusion possible avec les Rallidés.

  • Phylloscopidae

    22 photos

    Phénotype – Insectivores furtifs (pouillots)
    Petits insectivores souvent difficiles à voir et à identifier, généralement plus fins ou moins contrastés que les mésanges. Assez strictement insectivores, leur bec est long et fin.

    Bec plus fin et tête plus ronde. Pas de rectrices externes blanches. Toujours un sourcil.

  • Picidae

    71 photos

    Phénotype – Cavicoles multicolores (pics)

    Oiseaux normalement identifiés au premier coup d’œil.

    Vivent sur les troncs d’arbre, mais se nourrissent parfois au sol. Pattes robustes, rectrices rigides, bec en forme de ciseau à bois.
    Attention toutefois au Torcol fourmilier qui peut être confondu avec un passereau, car il ne grimpe pas sur les troncs et son plumage n’est pas bariolé.

  • Pluvialidés

    6 photos

    Phénotype – Limicoles (pluviers)
    Petits échassiers qui généralement courent sur le bord de l’eau.

    = Scolopacidés, mais bec court, mesurant environ la moitié de la longueur de la tête et un œil noir. Pattes moyennes à longues. Mouvements saccadés.

  • Podicipedidae

    53 photos

    Phénotype – Nageurs (grèbes)
    Oiseaux qui nagent, barbotent dans l’eau ou plongent en s’immergeant totalement. Risque de confusion avec certains Rallidés (foulques, gallinules) ou avec des oiseaux pélagiques posés sur l’eau.

    Cou étroit, tête huppée ou ébouriffée, long bec étroit et pointu, et absence de queue.
    En vol, battement d’ailes très rapide.
    = Anatidés, mais ailes très étroites et pointues, cou très long.
    = Plongeons, mais ceux-ci ont un vol plus lent et plus lourd.

  • Procellariidae

    21 photos

    Phénotype – Pélagiques (puffins, pétrels)
    Oiseaux qui utilisent les vents et vagues pour se déplacer rapidement en mer. Ne se posent quasiment jamais ailleurs que sur la mer.

    Excellents voiliers qui « surfent » au-dessus des vagues en effectuant de grandes courbes.
    = Laridés, mais ailes plus étroites et rigides, corps plus svelte.

  • Prunellidae

    10 photos

    Phénotype – Insectivores terrestres/percheurs (accenteurs)
    Passereaux plutôt petits, au bec long et assez fin, qui passent beaucoup de temps soit perchés sur une branche, un fil, un toit, soit au sol. Ils peuvent rester longtemps sans bouger, bien en vue. Ils se nourrissent le plus souvent au sol ou bien attrapent des insectes en vol. On les voit rarement chercher de la nourriture dans les feuillages comme ceux du groupe des insectivores furtifs.

    Différent des moineaux par leur bec d’insectivore. Allure robuste. Gris et brun dominent et parties supérieures toujours striées. Ailes et queue sont de longueur moyenne, le bec est long et pointu. Queue gén. échancrée.

  • Rallidae

    21 photos

    Phénotype – Rallidés (Foulques, gallinules, marouettes, râles…)

    Certains rappellent largement les nageurs (foulques…), d’autres des limicoles (marouettes, râles…). Toutefois, bec bien plus épais, pattes plus épaisses, longs doigts.

    = Nageurs, mais habiles au sol (et même dans les arbres). Flottent très haut.
    = Limicoles, mais pattes moins longues, plus épaisses et munies de plus longs doigts. Bec plus épais et souvent plus court. Jamais sur les vasières ouvertes.

  • Recurvirostridae

    12 photos

    Phénotype – Limicoles (échasses et avocettes)
    Petits échassiers qui généralement courent sur le bord de l’eau.

    Grands, élégants, noirs et blancs, aux pattes très longues et fines, bec très fin et parfois retroussé vers le haut.

  • Regulidae

    12 photos

    Phénotype – Insectivores furtifs (roitelets)
    Petits insectivores souvent difficiles à voir et à identifier, généralement plus fins ou moins contrastés que les mésanges. Assez strictement insectivores, leur bec est long et fin.

    Corps tout rond, queue courte, barre alaire épaisse. Constamment en mouvement dans les branches.